Hot Scream de FredAmp, Hot but juicy!!

J’ai reçu ma pédale Hot scream de Fred Amp hier après midi, bien emballée comme il faut, le carton faisant dix fois la taille de la bête ^^,  Heureusement d’ailleurs car vu l’état du carton à réception, les gars n’y sont pas allé de mains mortes, j’ai d’ailleurs hésité à la faire retourner mais bon, faisant confiance à l’ami Fred, qui de plus n’y est pour rien, j’ai pris le contenant pour goûter quand même au contenu…

J’ouvre donc le carton à grand coups de ciseaux faut avouer car vu l’état j’étais plutôt impatient de voir si l’engin n’était pas abîmé mais mon intuition fut bonne, la pédale n’ayant soufferte d’aucune dégradation, toute emmitonnée dans des grosse bubulles, papier kraft et j’en passe, je fouille donc dans la caverne de Fred Amp et en ressort un pochon noir dans lequel se trouve le précieux objet tant attendu. Une deuxième tentative me fait sortir  la facture, mais la troisième est infructueuse, nada, plus rien à se mettre sous la paume, un poil déçu sur le moment car il n’y a pas d’alim dans le paquet je me dis:  » Merde, je vais pas pouvoir essayer la bête tout de suite…« , je vérifie donc sur la Hot Scream et celle ci est pourvu d’une alimentation 9V comme on en trouve sur les Boss donc çà va, un gratteux qui n’a même pas une alim Boss sous la main Pffffff c’est dommage. C’est vrai qu’aujourd’hui les pédales fournies avec une alimentation se font de plus en plus rare mais Fred aurait pu me le dire, çà m’aurait évité une montée de tension!! Hein Fred, faut prévenir!!!

Ma  première impression est excellente, la pédale est dans un format  « Sans Amp » pour donner une idée  mais a sa personnalité. Le boîtier d’un noir profond avec ses potards style amplis Fender respire d’emblé la solidité et le professionnalisme, les écritures ressortent bien même si certaines sont un peu petites, notamment, la notion « d’édition Limited » s’agissant de la mienne. Ah oui, Limited! Pourquoi limited? me direz vous, simplement car cette version bénéficie d’un réajustement de la puce du mode Solo qui permet un boost supplémentaire au cas ou ta belle, en mode vaisselle-ménage t’appelle désespéremment car il est vrai qu’à deux c’est toujours plus sympa, sait on jamais, si la machine tombe en panne juste à ce moment là! Là, au moins, t’as une vrai raison de ne pas avoir entendu^^ rassurez vous, çà ne sert pas qu’à çà et gageons qu’en concert cela doit bien  faire le job vu le coup de pied aux transistors qui en découle!

On trouve donc deux switches au pied ayant leur led adéquat (à noter que celui du mode solo change de couleur et passe du blanc au bleu et au rouge, c’est juste très mignon ^^), celui de droite (vert chez moi), « GO!!! » enclenche la pédale et celui de gauche « SOLO! » à votre avis?.

Quatre potentiomètres, respectivement: Volume, Solo, Tone, Gain.

L’entrée instrument et la sortie se trouvent à l’arrière ainsi que la prise d’alimentation, la pédale étant configurée horizontalement, à savoir pour l’intégration dans un pédale board ou il vaut mieux se procurer des petits jacks coudés pour ne pas perdre de place.

Les potards, sont très agréables à manipuler, seul celui correspondant au volume est un tantinet dur sur le départ (jusqu’à 3 environ) et d’un coup devient fluide comme les autres, faut que je demande à Fred si cela est normal mais rien de dérangeant si ce n’est  que cela nous motive à monter direct ce réglage, ce qui est un peu le but recherché quand même!!. Contact pris avec Fred, c’est juste le bouton un peu trop enfoncé qui se voit frotter sur l’écrou, il suffit de tirer légèrement dessus pour le remonter un poil, nickel donc.

Le Volume, régle la puissance générale de la pédale et est très réactif, je peux dire qu’à 4-5 déjà, y’a vraiment du monde.

Le potard Solo comme son nom l’indique permet de régler la puissance de gain lorsque l’on enclenche le dit mode et franchement çà boost!!.

Le Tone, permet un réglage grave, aigue, mais bon on le sait normalement vu qu’il y en a déjà un de présent sur une gratte.

Et le Gain, ah, le Gain!! çà envoie la purée, d’un crunch légé à une disto bien pêchu mais toujours propre même au max.

 

Le Son, Lesson:

Eh oui, quid du son obtenu avec cette pédale car même si l’objet est réussi esthétiquement (pour moi en tout cas) , son ramage est il à la hauteur de son plumage?

Branchons, branchons et voyons comment s’en tire cette petite boîte censé avoir un grain Fenderien vu qu’il est écrit sur la facture « Hot Scream Fender Style« .

A suivre…

 

About The Author

Musicien, Compositeur et Professeur de musique en Guitare et Harmonie, je profite de ce site pour partager ma passion. Loin des gros sites généralistes, je propose ici un contenu plus personnel autour de cet Art de vivre qui chaque jour me permet d'en découvrir un peu plus sur ce monde et sur moi même.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un peu de Maths au passage ^^ * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.